Autres rapports

Le Conseil des académies canadiennes (CAC) s’est engagé à mettre le savoir scientifique au service du public. Occasionnellement, il entreprend la production de divers rapports spécialisés, plus brefs, dans le cadre de la poursuite de sa mission. Ces rapports suivent les mêmes lignes directrices que les évaluations complètes du CAC en ce qui a trait à l’analyse indépendante des données probantes et du processus d’examen par des pairs.

Paradoxe dissipé : Pourquoi le Canada est fort en recherche et faible en innovation

Paradoxe dissipé : Pourquoi le Canada est fort en recherche et faible en innovation, un nouveau rapport du CAC, s’appuie sur les constats de sept évaluations portant sur divers aspects de la performance du Canada dans les domaines de la science et technologie et de l’innovation. Le rapport aborde les chemins complexes par lesquels la recherche mène à l’innovation, ainsi que les facteurs qui influencent les stratégies des entreprises canadiennes. Il relève également quatre grandes tendances qui constitueront des défis pour les entreprises canadiennes dans les années à venir.

Ce rapport a été préparé par un groupe consultatif de trois membres, dont Marcel Côté, partenaire fondateur de SECOR Inc.; Bob Fessenden, membre de l’Institut d’économie publique; et Peter Nicholson, ancien président du Conseil des académies canadiennes.


Les 40 questions prioritaires pour la recherche canadienne en sciences de la mer

En mars 2011, le Consortium Canadien des universités de la recherche océanographique (CCURO) a demandé au CAC d’entreprendre une étude en deux phases sur les sciences de la mer au Canada. La première avait pour but de définir des thèmes de recherche prioritaires avec l’aide d’un groupe cadre de 22 experts canadiens et étrangers des sciences de la mer. Cette activité a abouti à la rédaction du rapport d’atelier, Les 40 questions prioritaires pour la recherche canadienne en sciences de la mer. Le rapport a été publié le 17 juillet 2012. Le rapport intégral peut être consulté ici :


Des Canadiens qui font une différence

À l’automne 2010, l’Académie canadienne des sciences de la santé (ACSS) a demandé au CAC de se charger du processus qui sous-tend l’élaboration d’une évaluation fondée sur les preuves et portant sur le rôle actuel du Canada en santé mondiale. L’objectif de cette étude était d’évaluer l’avantage comparatif du Canada en regard des besoins en santé mondiale, et de formuler un argumentaire en faveur d’un rôle de chef de file accru du Canada en santé mondiale. Ce rapport, intitulé Des Canadiens qui font une différence, a été lancé le 13 novembre 2011. La version intégrale du rapport peut être consultée depuis le site de


Catalyser l'économie numérique du Canada

Dans le cadre de la consultation gouvernementale sur l’économie numérique, le CAC a rassemblé un comité d’experts de sept membres en vue d’y soumettre un mémoire. Le comité d’experts était présidé par Peter J. Nicholson, président fondateur sortant du CAC.

Inscrivez-vous à notre liste d'envoi

Recevez nos avis, communiqués, publications, etc.!
Préférence English  Français
Information supplémentaire